Tuto : Gérer ses partitions disque sous Windows
« 
 »

Tuto : Gérer ses partitions disque sous Windows

Salut bande de Geek !!

Aujourd’hui on va apprendre à gérer ses partitions disque. Je ferai le tutoriel sous Windows 8 mais la manipulation est la même pour les versions Windows 7 et Windows Vista. (Une partition disque est une partie de votre disque dur)

point d'interrogation

Hein ??? *-*

Gérer ses partitions disque revient en fait à découper vos disques de stockage en plusieurs parties. On obtient ainsi par exemple deux “disques dur” l’un pour le système et l’autre pour les données.

Cela permet aussi par exemple, de faire du dualboot, trialboot ou plus et ainsi d’avoir plusieurs OS en même temps sur une même machine.

 

Bien, nous pouvons passer à la partie Tuto !!

Sous Windows 8 (même principe sur 7 et Vista), aucun logiciel n’est à télécharger, Windows est déjà équipé de tout ce qu’il nous faut !

Tout d’abord, ouvrez le panneau de configuration.
Allez dans l’onglet “Système et Sécurité“, puis dans le sous onglet “Outils d’administration” et enfin dans “Créer et formater des partitions du disque dur“.

Une nouvelle fenêtre s’ouvre avec des rectangles et des couleurs : Chaque rectangle correspond à une partition. Vous remarquerez que vous avez sûrement déjà plusieurs partitions : ne les supprimez pas, ce sont généralement des partitions permettant de réparer votre ordinateur en cas de panne de l’OS.
Vous devriez obtenir une page de ce type :

Panel des partitions

Pour vous aidez à mieux comprendre cette partie, imaginez-vous qu’un disque dur n’est qu’une grosse clé USB et qu’une partition est un morceau de votre clé.
Comme vous pouvez le voir, j’ai trois partitions sur mon disque dur (lecteur C:\), deux partitions principales (en bleues), et une partie dîte “Non allouée (en noir).
Une partition principale peut être utilisée au démarrage, comme un boot sur clé USB par exemple.
Un espace non alloué est une partie du disque ne servant strictement… à rien.

Comme notre espace non alloué ne sert à rien, on va lui donner une utilité : on va transformer cette partie vide en un espace de stockage.
Pour y arriver, commençons par cliquer droit sur le rectangle “Non alloué”, puis sur “Nouveau volume simple”.

Une nouvelle fenêtre apparaît : l’Assistant de Création d’un Nouveau Volume Simple.

Nouveau volume simple tuto 1

La première page nous explique brièvement à quoi sert l’Assistant, cliquons donc sur Suivant. Dans la deuxième partie, nous pouvons choisir la taille de notre futur emplacement de stockage, par défaut, le maximum est alloué, et c’est ce que nous souhaitons, donc pas de changement ici.

La page 3 de l’Assistant nous demande si nous voulons créer un nouvel espace, ou l’insérer dans un dossier compatible déjà existant. Nous choisissons de lui attribuer une lettre, à défaut de ne pas avoir de dossier compatible.
Je choisis la lettre Z pour ma part (parce que ce n’est pas une lettre très utilisée 😀 ) . Après  mûre réflexion sur le choix de votre lettre, nous pouvons passer à l’étape 4, et c’est là que ça se complique un peu !

Ici, on passe au formatage.

point d'interrogation

La quoiiiiii ?!

Le formatage, c’est à dire le nettoyage de la partition avant son utilisation. C’est comme votre chemise, une fois sale, vous la mettez à la machine à laver, puis vous la repassez avant de la remettre et de la salir de nouveau. Et bien, une partition c’est pareil ! Quand c’est sale, faut laver ! C’est le but même du formatage.

Mais attention, un formatage mal fait, limitera l’utilisation de la partition.
Je m’explique : Revenons en à notre machine à laver : vous avez plusieurs options de lavage : Programme court, température, option séchage et j’en passe… Et bien un formatage, c’est le même principe : Si vous utilisez une mauvaise option, le résultat ne sera pas forcément celui désiré.

Admettons que vous mettiez le “célèbre” Jean à laver, vous réglez votre machine par inadvertance à 80°, votre Jean va rétrécir et vous pourrez le donner à un enfant de 10 ans. Le choix du formatage, c’est la même chose ! Si vous choisissez de formater en Fat32 par exemple, vous ne pourrez pas utiliser sur ce disque des fichiers excédants 4 Go.

Je vous rassure on peut toujours reformater pour choisir autre chose si l’on s’est trompé.

Si vous faîtes les choses bien et que vous réglez votre machine sur 30 au lieu de 80, votre jean restera quasiment intacte. Donc, si vous formatez en NTFS, vous pourrez envoyer des  fichiers d’une taille presque infini.

NTSF vs FAT32

Et pour l’histoire du programme court, c’est tout aussi utile : Un formatage rapide ne fera que supprimer les données présentes sur le disque mais ne supprimera pas les fichiers résiduels comme les suppressions basiques (supprimer de la corbeille, par exemple). En fait, un formatage rapide ne décrasse pas en profondeur, il enlève ce qui est superflu.

 

Maintenant vous savez tout sur les options de formatage pour Windows. Il ne vous reste qu’à  faire le bon choix. Pour ma part, je formate mon disque en NTFS en prenant soin de décocher la case “Effectuer un formatage rapide”. Une fois vos options choisies, cliquez sur suivant et le récapitulatif de votre création de disque apparaît sur la dernière page.

Récapitulatif de la création d'un nouveau volume simple

Il ne vous reste plus qu’à cliquer sur “terminer”

Je suis heureux de vous annoncer que vous avez terminé la création d’ une partition !

A bientôt les geeks pour plus de tutoriels !

PS : Si vous n’êtes pas sur de vos manipulations, vous pouvez toujours faire une machine virtuelle (avec l’iso Windows 7 par exemple) et tester sur un disque virtuel toutes ces modifications.

A propos de l'auteur :

Rédacteur Place4Geek
Musicien
Etudiant
Président Association ShadeTrees

4 commentaires sur Tuto : Gérer ses partitions disque sous Windows

Laisser un commentaire

*

Suivez nous sur Twitter Devenez fan de Place4Geek Suivez nous sur Google+ Abonnez-vous à la chaîne Place4Geek Abonnez-vous à notre flux RSS