Tuto Raspberry Pi : faire son propre NAS à la maison
« 
 »

Tuto Raspberry Pi : partager un disque dur en réseau (faire un NAS)

Salut à tous,

On  me l’a souvent demandé par mail dernièrement, alors c’est partit je vais vous faire un tutoriel complet pour vous monter votre propre NAS à la maison.

Avant de commencer pour ceux qui ne savent pas ce qu’est un NAS (Network Attached Storage) il s’agit tout simplement d’un espace de stockage accessible sur votre réseau local.

En gros vous pouvez monter un disque dur , une clé USB, un SSD ou tout autre support de stockage que vous allez mettre accessible à tous sur votre réseau local ou réseau Wifi à la maison par exemple.

C’est super pratique puisque votre disque dur et donc vos données seront accessible depuis votre PC, votre téléviseur, tablette ou même téléphone directement sur le réseau de la maison sans avoir à brancher / débrancher votre disque d’un appareil à un autre.

 

Prérequis matériel :

Avant de vous lancer dans l’aventure il faut prendre en compte plusieurs points.

Vous aurez besoin d’un Raspberry Pi (modèle B, B+, 2 ou 3). Privilégiez plutôt le modèle avec une prise Ethernet (modèle B) ce sera plus rapide et plus stable qu’avec du Wifi.

Tuto Raspberry Pi : faire son propre NAS à la maison

C’est d’ailleurs peut être l’occasion de recycler un ancien Raspberry Pi (modèle 2, ou B) qui traînait dans un coin.

Il vous faudra aussi le matériel suivant :

  • Un ou plusieurs disques dur : de préférence au format 3,5 pouces avec une alimentation externe.
    En effet votre Raspberry ne délivrera pas assez de puissance pour alimenter plusieurs disques 2,5 pouces sauf si vous passez par un HUB Alimenté.
  • Une carte SD ou micro SD  (selon le modèle) d’au moins 8Go et classe 10 pour pouvoir installer l’OS qui tournera sur votre Raspberry (prévoyez un adaptateur si c’est une micro SD pour l’insérer dans votre PC). (Voir aussi : comment bien choisir sa carte SD pour un Raspberry Pi)
  • Un câble Ethernet pour relier le Raspberry Pi à votre BOX ou à un switch Ethernet.
  • Un chargeur micro USB adapté pour votre Raspberry Pi (le Raspberry Pi 3 nécessite 2,5A par exemple pour fonctionner à plein régime).
  • Un ordinateur avec un lecteur de carte SD à partir duquel vous pourrez accéder à votre Raspberry Pi à distance (via SSH).
  • Un clavier voir même une souris USB que l’on branchera sur le Raspberry Pi (ce sera temporaire).
  • Un câble HDMI pour brancher une télé ou un écran sur le Raspberry Pi (de façon temporaire également).

 

Prérequis logiciel :

Avant de se lancer dans les branchements et autres on va s’occuper de la carte SD ou micro SD.

C’est elle qui servira de “disque dur” pour votre Raspberry Pi. On va y installer le système d’exploitation (l’OS) adéquat pour créer un NAS par la suite.

Tuto Raspberry Pi : faire son propre NAS à la maison

Insérer la carte SD ou micro SD (avec l’adaptateur) dans votre PC et vérifiez qu’elle soit bien reconnue par votre ordinateur (vérifiez aussi à ce que la carte SD ne soit pas sur la position Lock).

Si vous aviez des données dessus, faites en une copie car tout sera effacé dessus par la suite.

Formater la carte SD :

Nous allons utiliser un outil pour formater proprement la carte SD pour cela téléchargez et installez l’outil SD Card Formatter.

Voici un lien direct pour Windows si vous êtes perdu sur le site.

Une fois installé lancez l’outil et effacez le contenu de la carte SD en cliquant sur Format (attention à ne pas vous tromper avec une autre carte SD ou avec une clé USB).

Télécharger Raspbian :

Tuto Raspberry Pi : partager un disque dur en réseau (faire un NAS)

Une fois cette première étape de faite, nous allons télécharger Raspbian qui sera notre système d’exploitation (l’OS) de notre Raspberry Pi.

Rendez vous pour cela ici : https://www.raspberrypi.org/downloads/raspbian/

Choisissez Raspbian Jessie With Pixel (au moment où j’écris ces lignes) et cliquez sur Download Zip ou sur ce lien pour lancer le téléchargement.

Une fois terminé il vous suffit de décompresser l’archive ZIP et de récupérer un fichier .IMG.

Ce sera notre fichier image que l’on va copier sur la carte SD.

Tuto Raspberry Pi : faire son propre NAS à la maison

Le fichier image (.IMG) de Raspbian

 

Télécharger et Installer Win32 Disk Imager :

Nous allons avoir besoin ensuite d’un outil appelé Win32 Disk Imager qui va nous permettre d’écrire ce fichier image sur notre carte SD.

Il vous faudra le récupérer ici puis l’installer.

Lancez l’outil, choisissez le fichier image (.IMG) de Raspbian en cliquant sur l’icone dossier (entouré en jaune), choisissez ensuite le bon lecteur (entouré en rouge) correspondant à votre carte SD (ne vous trompez pas !).

Une fois que ces deux étapes sont faites cliquez sur Write pour écrire le contenu du fichier image sur votre carte SD.

Attention toutes les données présentes sur la carte SD seront perdues.

Une fois le processus d’écriture terminé (cela peut prendre plusieurs minutes selon la vitesse de la carte), nous sommes prêts pour l’étape suivante !

 

Branchements et premier démarrage

Tuto Raspberry Pi : partager un disque dur en réseau (faire un NAS)

Maintenant que notre carte SD est enfin prête, il est temps de tout brancher et de vérifier que tout fonctionne.

Insérer la carte SD dans le Raspberry Pi, branchez un cable Ethernet entre votre BOX et le Raspberry.

Branchez votre disque dur USB sur le Raspberry Pi.

En option vous pouvez brancher un câble HDMI, clavier et souris dessus ou sinon on fera tout le reste en SSH.

Branchez enfin l’alimentation pour faire démarrer la bestiole.

Si vous utilisez un clavier / souris et écran directement sur le Raspberry Pi lors du démarrage vous pouvez sauter l’étape connexion en SSH.

 

Connexion en SSH au Raspberry Pi

Putty

Afin de se connecter au Raspberry Pi en SSH il va nous falloir un petit outil sous Windows nommé Putty.

Si vous êtes sous Linux vous pouvez directement vous connecter via un terminal.

Télécharger Putty ici ou voici un lien direct.

Il faut maintenant trouver l’adresse IP de notre Raspberry Pi.

Vous pouvez la trouver directement depuis l’interface de votre BOX, ou en lançant un “ping raspberrypi” depuis une invite de commande.

Fing

Si vous avez un smartphone sur votre réseau vous pouvez utiliser l’application Fing (Fing pour iOS / Fing pour Android) pour retrouver l’IP de n’importe quel appareil sur votre réseau.

On se connecte au Raspberry Pi : (dans notre exemple l’adresse IP est 192.168.1.139)

Tutoriel : Se connecter en SSH sur son Raspberry Pi

Cliquez ensuite sur Open.

Tutoriel : Se connecter en SSH sur son Raspberry Pi

Entrez ensuite les informations suivantes :

  • pi comme login
  • raspberry comme password

Vous voilà maintenant connecté au Raspberry Pi à distance.

 

Configuration de Raspbian

Maintenant que nous sommes connectés ou directement sur la console du Raspberry Pi, nous allons commencer par mettre à jour la bestiole.

Pour se faire lancez la commande suivante :

sudo apt-get update && sudo apt-get upgrade

Confirmez par oui pour mettre à jour les paquets.

Montage des disques dur

On va maintenant créer des dossiers où nous allons monter nos disques dur (exemple avec deux disques):

sudo mkdir /media/DD1
sudo mkdir /media/DD2

Il nous faut maintenant connaître la localisation de nos disques dur on va utiliser la commande suivante :

sudo fdisk -l

Vous devriez voir quelque chose comme : “/dev/sda1” par exemple en dessous de “Device Boot”

Si vous ne trouvez rien peut être que votre disque dur n’est pas reconnu vérifiez sa présence avec la commande suivante :

lsusb

Cela vous fournira la liste des périphériques branchés en USB histoire de vérifier que tout est bien détecté.

Une fois que l’on connait où sont les disques durs on va les monter dans les dossiers que nous avions créés (exemple avec deux disques durs) :

sudo mount -t auto /dev/sda1 /media/DD1
sudo mount -t auto /dev/sdb1 /media/DD2

Si vous obtenez une erreur comme quoi le ou les disques sont déjà montés par Raspbian, il va falloir “dé-monter” les disques avant de lancer ces commandes.

On va regarder comment sont montés les disques avec la commande suivante

sudo mount

Vous devriez voir tout en bas par exemple /dev/sda1 /media/LaCie (nom de mon disque dans ce cas précis)

Mount Raspberry Pi

Démontez le disque avec la commande suivante (à adapter selon votre cas le chemin peut même être différent) :

sudo umount "/var/media/LaCie"

Relancez ensuite la ou les commandes “mount” comme vu ci-dessus pour monter vos disques comme prévu.

Mount HDD linux

Une fois que c’est fait, on va faire en sorte que cela se fasse automatiquement à chaque redémarrage du Raspberry Pi.

Comme ça on ne refais pas ces manipulations lors d’une coupure de courant ou si vous redémarrez la machine.

On va modifier le fichier suivant :

sudo nano /etc/fstab

On ajoute les lignes suivante à la fin du fichier (à adapter selon le nombre de disques)

/dev/sda1 /media/DD1 auto noatime 0 0
/dev/sdb1 /media/DD2 auto noatime 0 0

Pour sauvegarder les modifications faites “Ctrl + O” et pour quitter l’éditeur faites : “Ctrl + X”.

Voilà nous avons terminé la première étape, où dès que l’on branche notre Raspberry Pi nos disques dur sont montés automatiquement et on peut mettre ce que l’on veut dans DD1 ou DD2.

Partage Samba

Configuration du partage local des disques

Bon alors maintenant on va installer Samba c’est lui qui va nous permettre de mettre en place un partage sur le réseau visible depuis une machine Windows ou autre.

On installe Samba :

sudo apt-get install samba samba-common-bin

Par précaution on va faire une copie de la configuration par défaut de Samba :

sudo cp /etc/samba/smb.conf /etc/samba/smb.conf.old

On va maintenant aller modifier le fichier de configuration de Samba pour ce faire lancez la commande suivante :

sudo nano /etc/samba/smb.conf

 

Comme tout à l’heure avec nano : pour sauvegarder les modifications faites “Ctrl + O” et pour quitter l’éditeur faites : “Ctrl + X”.

Voici ce que l’on va mettre dans notre fichier de configuration.

Vous pouvez modifier tout ça en fonction de vos besoins et créer des partages supplémentaires selon vos envies.

Par défaut je vais créer 3 types de dossiers partagés sur votre NAS.

Il va s’appeler “MONNAS” d’après le fichier de configuration mais vous pouvez modifier ça sans soucis.

Partage dossier

Il va contenir 3 types de dossiers :

  • un dossier “Public” : qui sera accessible en lecture et écriture pour tous les appareils connectés sur votre réseau local. Pratique pour déposer / récupérer des fichiers d’une machine à une autre par exemple.
  • un dossier “Films” : qui sera accessible en lecture seule par tous les appareils connectés sur votre réseau local. Tout le monde pourra aller streamer les vidéos présentes dedans mais personne ne pourras modifier ou supprimer le contenu à distance. Vous pouvez d’ailleurs en créer plusieurs pour vos “Series-Tv”, vos “Musiques” ou encore vos “Photos” qui seront consultables à distance sur votre réseau local.
  • un dossier “Perso” : qui sera invisible sur le réseau et qui demandera un login et un mot de passe pour y accéder. Un partage pratique pour y ranger des données sensibles (documents, factures, etc…)

Voici le contenu du fichier utilisé :

#Configuration générale
[global]
   workgroup = WORKGROUP
   server string = %h server

   # nom de votre NAS
   netbios name = MONNAS
   dns proxy = no

   # un endroit pour stocker les logs / debug
   log file = /var/log/samba/log.%m
   max log size = 1000
   syslog = 0
   panic action = /usr/share/samba/panic-action %d

   # Authentication
   security = user
   encrypt passwords = true
   passdb backend = tdbsam
   obey pam restrictions = yes
   unix password sync = yes
   passwd program = /usr/bin/passwd %u
   passwd chat = *Enter\snew\s*\spassword:* %n\n *Retype\snew\s*\spassword:* %n\n *password\supdated\ssuccessfully* .
   pam password change = yes
   map to guest = bad user
   usershare allow guests = yes

# Nos différents partages : vous pouvez en créer plusieurs à partir de ces 3 modèles selon vos besoins
[Public]
   path =/media/DD1/MONNAS/Public
   read only = no
   locking = no
   guest ok = yes
   force user = pi

[Films]
   path =/media/DD1/MONNAS/Films
   read only = yes
   locking = no
   guest ok = yes
   force user = pi

[Perso]
   browseable = no
   path = /media/DD1/MONNAS/Perso
   writable = yes
   username = Toto
   only user = yes
   create mode = 0600
   directory mask = 0700

Une fois sauvegardé, il faut maintenant créer les différents dossiers que nous avons déclarés dans le fichier de configuration.

sudo mkdir /media/DD1/MONNAS
sudo mkdir /media/DD1/MONNAS/Public
sudo mkdir /media/DD1/MONNAS/Films
sudo mkdir /media/DD1/MONNAS/Perso

On donne les droits d’écritures sur nos disques durs :

sudo chmod 777 -R /media/DD1
sudo chmod 777 -R /media/DD2

Dans le fichier de configuration, pour le partage “Perso” nous avons définis un nom d’utilisateur : “Toto” par défaut que je vous invite à personnaliser d’ailleurs.

Il faut maintenant créer un compte avec login et mot de passe pour qu’on puisse ouvrir ce dossier partagé avec cet utilisateur.

On crée un compte utilisateur :

sudo useradd Toto -m -G users
sudo passwd Toto

On associe cet utilisateur à Samba :

sudo smbpasswd -a Toto

Ensuite on donne à cet utilisateur les droits d’accès au dossier “Perso” :

sudo chown Toto:Toto /media/DD1/MONNAS/Perso/

Voilà maintenant tout est enfin prêt il n’y a plus qu’à relancer le service Samba pour appliquer les modifications faites dans le fichier de configuration :

sudo /etc/init.d/samba restart

Bilan Raspberry PI NAS

Le bilan

Une fois redémarré vos partages doivent être visibles sur le réseau local (sauf celui “Perso” qui est masqué).

Il vous faudra peut être redémarrer votre machine Windows pour voir le nouveau périphérique sur le réseau qui s’appellera “MONNAS”.

Il vous suffit d’ouvrir cette machine pour y trouver vos différents partages à savoir : Public et Films par défaut.

Pour accéder à votre partage privé (“Perso”), il vous faudra rentrer dans la barre d’adresse le chemin suivant : “\\MONAS\Perso”.

Vous serez ensuite invité à saisir un login et mot de passe (que vous aviez défini pour l’utilisateur Toto) pour en consulter le contenu !

Petite remarque si jamais vous voulez qu’il soit visible mais protégé par un mot de passe, il vous suffit de modifier la propriété “browseable = yes” dans le fichier de configuration de Samba.

Avec votre Raspberry Pi en utilisant un câble Ethernet vous pourrez atteindre des débits allants jusqu’à 11 Mo /sec  c’est largement suffisant pour streamer un film en full HD vers n’importe quel périphérique ou pour faire vos petits backups. C’est vraiment une solution économique par rapport à l’achat d’un vrai NAS même si les performances ne sont pas les mêmes bien entendu.

Voilà c’est à peu près tout, je vous invite à me faire part de vos remarques / suggestions / corrections s’il y en a aussi 🙂

Amusez-vous bien 🙂

A bientôt pour d’autres tutoriels.

A propos de l'auteur :

Passionné par l’univers du Web, les Nouvelles Technologies et le High-Tech, je partage sur Place4Geek mes découvertes et le meilleur de l’actualité geek, du net, des jeux… Vous pouvez me contacter personnellement sur contact[.at]place4geek.com ou par message privé sur Twitter.

41 commentaires sur Tuto Raspberry Pi : partager un disque dur en réseau (faire un NAS)
  1. Pingback: Plus de 70 idées de projets pour votre Raspberry Pi - Place4geek

    • fs0ciety
    • Merci je viens de terminer ça marche super bien j’ai pu faire un partage avec un disque dur pour ma musique et un autre avec une clé de 32 Go pour backup des fichiers.
      Je vais continuer à regarder ce que je peux faire d’autre avec ma raspberry

    • Jean René
    • Bonjour,
      est il possible que le serveur soi accessible pas internet pour streamer nos films hors de chez soi ?

      • Admin
      • Bonjour

        C’est tout à fait possible :

        – soit vous montez un VPN comme ça vous vous connectez depuis l’extérieur chez vous pour voir vos partages comme si vous étiez en réseau local (c’est le plus sûr je pense et c’est invisible de l’extérieur)

        – soit vous ouvrez des ports sur votre BOX internet pour que vos partages soient accessibles depuis l’extérieur mais attention tout le monde pourras y accéder il vaut mieux privilégier que des partages avec le modèle “Perso” comme dans le tuto si vous faites ça. Comme ça votre partage réseau n’est pas visible et il faudra un login / mot de passe pour y accéder (franchement je vous conseille pas trop cette solution)

        – ou encore vous ouvrez le port 22 de votre box (avec redirection vers votre Raspberry) pour se connecter en via SFTP (ou SSH pour administrer tout ça) sur votre Rasperry Pi pour streamer directement vos films depuis KODI par exemple. (La meilleure solution sans passer par un VPN et peut être la plus simple à mettre en oeuvre d’ailleurs).

        • Jean René
        • Merci beaucoup pour votre réponse rapide et clair 🙂 🙂
          Je suis totalement novice encore et maitrise mal tout cela (port 22 via SFTP ou SSH etc) mais a force de creuser je vais y arriver 😉
          merci encore

    • David Lambert
    • Bonjour,
      je viens de terminer le tutoriel tout à l’air de marcher comme prévu je tiens à vous remercier pour les explications très claires

    • Black11189
    • sudo chown toto:toto /media/DD1/RPINAS/Perso/
      chown: modification du propriétaire de « /media/DD1/RPINAS/Perso/ »: Opération non permise

      • Admin
      • Salut,

        Peux tu essayer un sudo chown -R toto:toto /media/DD1/RPINAS/Perso/ ?

        En quoi est formaté le disque dur branché sur ton Raspberry PI ? Essaye en EXT3 et branché directement sur le Raspberry Pi sans passer par un HUB aussi.

        Courage :p

        • thomas
        • j’ai le même soucis & cela même en faisant un chown -R
          j’ai : chown: changing ownership of ‘/media/DD1/MONNAS/pERSO/ : operation not permitted que doit je faire svp (sinon super tuto)

      • Admin
      • Bonjour, on peut tout à fait partager un répertoire sur la carte micro SD pour y accéder sauf que la carte en question va faire entre 16 et 128Go selon le modèle que vous aurez choisi cela limite un peu l’espace de stockage disponible d’où l’idée de partager l’espace d’un disque dur.

        Pour le coup vous pouvez créer un partage avec comme Path
        “/home/pi/monPartage/” par exemple.

    • Karim
    • Bonjour, vous avez un hub (avec alimentation) à me conseiller pour pouvoir brancher mon disque dur et alimenté en même temps ma raspberry svp ?

      • Admin
      • Difficile de conseiller un modèle de HUB qui délivre assez d’Ampérage pour alimenter correctement un Raspberry Pi 3 (il faut idéalement 2,5A).

      • Admin
      • Bonjour,

        Sous Mac je ne vois pas où est le problème on peut se connecter en SSH au Raspberry Pi sans soucis, par contre sans carte SD ça va être difficile vu que le Raspberry Pi boote dessus, il en aura forcément besoin pour l’OS.

          • Admin
          • Le Raspberry Pi possède aucune mémoire interne, il faut forcément une carte SD pour y stocker le système d’exploitation qui va nous permettre de l’utiliser. Une fois cette étape faite, on peut ensuite le piloter via Wifi sans soucis du moment que l’on l’a configuré pour se connecter à tel ou tel réseau wifi au préalable.

  2. Pingback: Sélection de Tuto Raspberry Pi – AVEKBRIO

    • Patrice
    • Bonjour,
      Très bon article clair, précis et qui fonctionne. Merci.
      Pourrais-t’on imaginer un bouton poussoir pour faire un shutdown ?
      Sur le principe c’est simple pour l’action sur le BP mais comment savoir que l’on est pas entrain d’écrire sur les disques.

    • Math
    • Bonjour, très bon tuto cependant j’ai un problème en ce qui concerne le réseau du nas, depuis mon PC je ne peux pas déposer de fichiers: je dois disposer d’une autorisation pour effectuer l’action.
      En espérant que vous pourrez m’éclaircir les idées sur ce problème. Merci

      • Admin
      • Bonjour Math,

        Cela le fait sur le partage Public comme celui-ci ?

        [Public]
        path =/media/DD1/MONNAS/Public
        read only = no
        locking = no
        guest ok = yes
        force user = pi

      • Mike40
      • Bonsoir,
        Très bon tuto, puisque je suis arrivé sans problème apparent de mise en place. Mais j’ai exactement le même soucis, impossible d’accéder au dossier Films et Publics windows me dit “le nom d’utilisateur est introuvable”. Par contre aucun problème pour accéder et écrire dans Perso.
        Merci

    • Vunz
    • Bonjour !
      Super article pour avoir un NAS low-cost et étendre en Cloud, pourquoi pas 😀
      Malheureusement, le réseau est totalement invisible depuis mon PC W10 alors que tout fonctionne très bien depuis mon téléphone Android.
      J’ai beau rechercher depuis 2 jours, je ne trouve la cause… Mon PC voit les autres réseaux type Box…
      Auriez vous quelques éclaircissements ?

      • Vunz
      • Cela pourrait peux-être aider :

        testparm -s
        Load smb config files from /etc/samba/smb.conf
        Processing section “[Partage]”
        Processing section “[Films]”
        Processing section “[Musique]”
        Processing section “[Photos]”
        Processing section “[Logiciels]”
        Processing section “[Downloads]”
        Processing section “[Bureau]”
        Processing section “[Documents]”
        Processing section “[Directory]”
        Loaded services file OK.
        Server role: ROLE_STANDALONE

        # Global parameters
        [global]
        workgroup = DDSHARE
        netbios name = VINCE’S DISK
        server string = %h server
        security = USER
        dns proxy = No
        idmap config * : backend = tdb

        [Partage]
        path = /media/DDShare/Partages
        valid users = vunz
        read only = No
        create mask = 0770
        directory mask = 0770

        [Films]
        path = /media/DDShare/Films
        valid users = vunz
        read only = No
        create mask = 0770
        directory mask = 0770

        [Musique]
        path = /media/DDShare/Musique
        valid users = vunz
        read only = No
        create mask = 0770
        directory mask = 0770

        [Photos]
        path = /media/DDShare/Photos
        valid users = vunz
        read only = No
        create mask = 0770
        directory mask = 0770

        [Logiciels]
        path = /media/DDShare/Logiciels
        valid users = vunz
        read only = No
        create mask = 0770
        directory mask = 0770

        [Downloads]
        path = /media/DDShare/Downloads
        valid users = vunz
        read only = No
        create mask = 0770
        directory mask = 0770

        [Bureau]
        path = /media/DDShare/Bureau
        valid users = vunz
        read only = No
        create mask = 0770
        directory mask = 0770

        [Documents]
        path = /media/DDShare/Documents
        valid users = vunz
        read only = No
        create mask = 0770
        directory mask = 0770

        [Directory]
        path = /media/DDShare
        valid users = vunz
        read only = No
        create mask = 0770
        directory mask = 0770

    • Arnaud
    • mkdir cannot create directory read-only file system

      J’ai cette erreur quand j’essaye de créer les fichiers(Films, Public,Privee) dans le fichier DD1, j’ai pourtant suivi le tutoriel donc je sais pas à quoi cette erreur est dû. Sinon je trouve ce tutoriel excellent malgré mon problème.

    • AdslSeb
    • Bonjour,
      super Tuto mais j’ai le même problème que certains, je n’ai pas les droits d’écriture dans les répertoires, lire je peux mais je ne peux créer aucun répertoire ni aucun fichier.

    • Jessy
    • Bonjour,
      tout d’abord merci pour ce tuto très clair!
      Tout fonctionnait parfaitement jusqu’aujourd’hui quand j’ai essayer d’installer rsync.
      Maintenant, mon NAS n’est plus visible, quelqu’un pourrait m’aider s’il vous plait?

      Merci

    • Modge
    • Bonjour j’ai un léger soucis de performance j’utilise une rpi 2 c’est peut être la cause mais je demande confirmation ?
      Tout d’abord j’ai pris un raspbian lite pour augmenter les performances et rendre l’os beaucoup plus léger.
      Lorsque je veux uploader un fichier il s’upload à 3.5mo/sec pourtant je suis connecté à la box en direct le pc comme forcément la rpi.
      3.5mo/s c’est ma vitesse sur net or c’est du local je ne comprends pas.
      Par ailleurs je ne peux uploader de fichier dans le dosier films vu qu’il est en read only mais comment puis je y mettre des fichiers en m’y connectant via toto ?
      Comment changer les crédentiels dans windows ?
      Merci d’avance 😀

    • Merlin
    • Bonjour,

      Super Tuto !

      La connexion fonctionne mais bizarrement sous Windows je n’ai pas les droits en écriture
      (Clé usb formaté en FAT32)

      sudo chmod 777 -R /mnt/cle
      n’envoi pas d’erreur
      sudo chown Toto:Toto /mnt/cle/MONNAS/Perso/
      chown: modification du propriétaire de « /mnt/cle/MONNAS/Perso/ »: Opération non permise

    • Merlin
    • Re Bonjour,

      Je me répond à moi même, mais cela peu aider qqun d’autre
      J’ai essayer de formaté avec FAT32 et NTFS : Pas de droit d’écriture sous windows en partage !

      En formatant la clé en ext4
      root@debian~#: mkfs.ext4 -L NomCLE /dev/sda1

      On n’a les droits en écriture sous Windows en partage (Yes!!!)
      et la commande
      sudo chown Toto:Toto /mnt/cle/MONNAS/Perso/
      ne revoit plus d’erreur

      Cependant : y a-il un moyen d’avoir les droit d’écriture si on n’a des partition NTFS ou FAT32 …. car sinon on ne peut plus lire le clé USB que par Linux ….

      • Modge
      • non merlin laisse en ext4 ne formate pas depuis windows mets juste tes fichiers le partage samba c’est justement le but de se foutre du format du système de fichier du dit disque windows ne sait pas que c’est du ext4 pour lui c’est un ntfs.
        Reste en ext4 la rpi sera plus performante.
        Mon message plus haut était lié à ça ..

    • ReshibanGaming
    • Bonjour, petit soucis,

      J’ai démarré le tuto à partir de l’installation de samba (raspbian étant déjà installé, cela serait d’ailleurs pas mal de faire un petit volet à ouvrir et fermerle tuto installation de raspbian pour la plupart des gens qui ont déjà tout installé, cela permet de skip cette partie, mais là n’est pas le sujet)

      Je suis bloqué à l’étape où l’on modifie le fichier. Mon fichier est déjà rempli et quasiment rien ne correspond au texte écrit dans le tuto, je ne sais pas où le placer.

      Si vous pouviez m’aider, je vous en serait très reconnaissant (je suis passé à Stretch si cela vous est utile ^^ )

    • kylax
    • Salut,

      Merci pour ce tuto très bien fait! C’est exactement ce qu’il me fallait 🙂

      Malheureusement je bloque sur la fin… je ne peux pas créer le dossier /media/DD1/MONNAS. J’ai le message d’erreur suivant :
      mkdir: impossible de créer le répertoire « DD1/MYNAS »: Système de fichiers accessible en lecture seulement

      Pour info le DD que j’utilise est formaté en NTFS, utilisé précédement sur mon PC windows, il contient déjà des fichiers et dossiers. Avec la commande dmesg j’ai ça comme message :

      [ 811.293449] ntfs: (device sda1): load_system_files(): $LogFile is not clean. Mounting read-only. Mount in Windows.
      [ 1441.720634] ntfs: volume version 3.1.
      [ 1441.722915] ntfs: (device sda1): load_system_files(): $LogFile is not clean. Mounting read-only. Mount in Windows.

      J’image que c’est parceque le DD n’est pas vierge et monté dans windows ? Est-ce que je peux faire quelque chose ou il me faut nécessairement un disque vierge?

      Merci d’avance !!

    • Gregours Gg
    • Opération non permise quand je mets l’user
      sudo chown pi:pi /media/DD1/MONNAS/Perso/
      chown: changing ownership of ‘/media/DD1/MONNAS/Perso/’: Operation not permitte

      On peut m’aider?

    • NPE
    • Bonjour,
      J’ai acheté un Rasp 3 modèle B pour me faire un petit serveur (Juste pour le fun de pouvoir essayer le rasp).
      J’ai téléchargé l’IOS sur MAC et je n’arrive pas à décompresser le fichier. En cliquant dessus, ca ne fait que copier le dossier.
      Il y a t’il des conditions de compatibilité pour un MAC ?

      Merci pour vos réponses,

    • nit
    • Bonjour,
      Tuto très clair.
      Tout fonctionne bien jusqu’au moment où je redémarre mon raspberry.
      Un fois ce dernier redémarré je ne peux plus accéder aux dossiers partagés.
      Windows m’indique que je n’ai pas les droits alors qu’avant le redémarrage ça fonctionnait.
      Un petit coup de main svp.
      Merci

Laisser un commentaire

*

Suivez nous sur Twitter Devenez fan de Place4Geek Suivez nous sur Google+ Abonnez-vous à la chaîne Place4Geek Abonnez-vous à notre flux RSS